CREATION D'ENTREPRISE

placeholder-point (1)

Lieu:
- à distance
- à Dijon

hourglass

Durée : 14 h

clock (2)

Rythme: 7h/ hebdo

euro (3)

Tarifs : 870 €

Objectifs

Cette formation à la création d’entreprise apporte toutes les clés pratiques pour se lancer. Depuis la mise en place du statut d’auto-entrepreneur et du régime de l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL), créer son entreprise n’a jamais été aussi facile. La création d’une entreprise ne doit pas pour autant être prise à la légère ; cette formation à la création d’entreprise aidera les futurs entrepreneurs à formaliser leur projet et à poser les bases de leur entreprise.

PRE-REQUIS

 

Toute personne souhaitant créer une entreprise, individuelle ou en société : conseil, service, social, production.

PROGRAMME

  • 1 – Évaluer son projet

    • Connaître les fondamentaux de la création d’entreprise.
    • Analyser son idée et la transformer en projet.
    • Évaluer les risques éventuels de son projet.
    • Mesurer ses compétences et son expérience par rapport au projet.
    • La propriété industrielle :
      • comment protéger son idée ;
      • les démarches à accomplir.
    • Préserver ou affirmer sa présence sur Internet : déposer un nom de domaine, choisir un hébergeur, prévoir le référencement et la promotion.
    Mise en situation

     

    2 – Étudier le marché

    • Définir : sa stratégie ; ses objectifs ; ses cibles.
    • Connaître :
      • son environnement ;
      • les concurrents déjà en présence ;
      • les sources possibles d’une étude de marché.
    Mise en situation

     

    3 – Préparer son activité

    • Réaliser un rétro-planning.
    • Définir une stratégie marketing et commerciale.
    • Prévoir un plan de communication.
    • Analyser les investissements associés à l’activité (local, banque, assurances, équipements).
    • Identifier les sources d’information spécifiques à sa future activité.
    • Réunir les documents nécessaires.
    Mise en situation

     

  • 1 – Choisir son statut

    • Faire le point sur le panorama des statuts existants :
      • entreprise en nom propre ;
      • auto-entrepreneur ; profession libérale ;
      • EURL ; EIRL ; SA ; SARL ; SAS ; SASU.
    • Peser les avantages et inconvénients en fonction de l’activité choisie.
    • Comprendre les limites et les responsabilités.

     

    2 – La responsabilité du dirigeant

    • Distinguer la responsabilité civile et pénale du dirigeant :
      • les infractions commises personnellement (sincérité des comptes, abus de biens sociaux) ;
      • le manquement à son devoir de direction et de gestion ;
      • l’intérêt de la délégation de pouvoir.
    • Comprendre les charges du dirigeant :
      • une protection sociale obligatoire ;
      • les cotisations sociales personnelles ;
      • le régime de la retraite.

     

    3 – Le régime fiscal de l’entreprise

    • Évaluer l’imposition du bénéfice à l’IR ou à l’IS.
    • Le régime fiscal de la TVA.
    • Les impositions locales et les autres impôts.
  • 1 – La logique financière de l’entreprise

    • Le chiffre d’affaires, les coûts fixes et variables, le résultat.
    • Les immobilisations et les capitaux propres.
    • Les besoins du cycle d’exploitation.
    • Les liens entre les cycles d’exploitation, d’investissement et de trésorerie.
     

    2 – Comprendre les documents financiers

    • Principes comptables : coûts historiques, charges et produits.
    • Le bilan : contenu et utilité.
    • Le compte de résultats : contenu et utilité.

    3 – Comprendre l’équilibre financier de l’entreprise

    • Le Fonds de Roulement, le Besoin en Fonds de Roulement et la Trésorerie : contenu et utilité.
    • Quelques ratios de synthèse pour son business plan financier.
     

    4 – Les outils d’approche des besoins de financement

    • Le Plan de financement, outil de financement des besoins d’équipement.
     

    5 – Les sources de financement

    • Les différents types de crédits bancaires.
    • Négocier avec son banquier.
    • Les autres sources de financement de la création d’entreprise.
    • CGA et expert-comptable.
  • 1 – Conclure un contrat commercial

    • Le contrat : la loi des parties.
    • Règles de droit impératives et supplétives.
    • Valeur du mail, fax, copie…
    • Conflits entre CGV et CGA.
    • L’obligation de conseil du vendeur.
    • Évaluer la portée de l’obligation de moyen ou de résultat.
    • Connaître et négocier les dix clauses essentielles.
     

    2 – Lancer son activité en pratique

    • Faire le point sur son projet.
    • S’assurer d’avoir une vision exhaustive des formalités à accomplir.
    • Vérifier son rétro-planning et les étapes restantes.
    • Travailler l’image de marque de son entreprise.
    • Obtenir un agrément, une certification.
    .

    3 – Définir sa stratégie de communication digitale

    • Créer un site ou un blog : les critères de choix, les outils.
    • Affirmer sa présence sur les médias sociaux : lesquels, comment y intervenir ?
    • Mener des campagnes de promotion payantes sur le web : comment, quel budget faut-il prévoir ?

    4 – Faire évoluer son activité

    • Se projeter à long terme :
      • étendre son activité vers d’autres services ;
      • sous-traiter à des prestataires ;
      • embaucher des salariés ;
      • changer de statut.

    5 – Présenter et vendre son projet

    • Les clés pour convaincre : règles de fond et de forme.
    • Se préparer à argumenter et convaincre pour défendre son projet.
    • Réaliser une présentation synthétique du projet (executive summary).
    • S’exercer à présenter son projet à l’oral (elevator pitch).